Le Grand Paris des écrivains

Collection de courts métrages documentaires

Saison 2
Après une première saison en 2020, le Pavillon de l’Arsenal lance dix nouveaux épisodes du «Grand Paris des écrivains». Entre images documentaires, fictions littéraires et visions poétiques, cette nouvelle saison, produite par Année Zéro-Stéphane Demoustier, proposée et réalisée par Stefan Cornic, dévoile dix nouvelles contributions avec des textes inédits de Philippe Jaenada, Laurence Cossé, Marie Darrieussecq, Marie Richeux, Patrice Blouin, Faïza Guène, Emmanuelle Pireyre, Camille Laurens, Jean-Charles Massera et Laurent Binet.

«Le Grand Paris des écrivains» donne à entendre la voix d’auteurs et d’autrices contemporains sur des images de la ville aujourd’hui. Le principe en est simple : pour chaque film, un écrivain s’empare d’un bâtiment, un quartier, ou un axe du Grand Paris. Il ou elle écrit alors un texte, du genre littéraire de son choix, en lien avec l’espace choisi. La caméra du réalisateur, elle, capte l’esprit des lieux. Au montage, des correspondances se tissent entre l’histoire racontée en voix off et les images tournées.

Diffusés chaque mercredi, à partir du 6 octobre, les dix nouveaux épisodes dévoilent le paysage de la métropole que nous traversons quotidiennement sans toujours bien la regarder : le ballet des passants, le flux de véhicules, les enseignes lumineuses et devantures de magasins, l’architecture remarquable ou insignifiante, les arbres et herbes folles qui se frayent un chemin dans le bitume, la surface des édifices, l’activité des grues, les changements de conditions météorologiques et les variations de lumière, d’activité… Les films ralentissent le temps et révèlent le Paris d’aujourd’hui, en pleine période de métamorphose.

Philippe Jaenada / La Gare Saint-Lazare : Mercredi 6 octobre 
Emmanuelle Pireyre / Les Arcades-du-Lac : Mercredi 13 octobre
Marie Darrieussecq / La Porte d’Orléans : Mercredi 20 octobre 
Patrice Blouin / Apollo Minor : Mercredi 27 octobre
Faïza Guène / Quatre-chemins : Mercredi 3 novembre 
Marie Richeux / Meudon-La-Forêt :  Mercredi 10 novembre
Laurence Cossé / L’Arche de la Défense : Mercredi 17 novembre 
Camille Laurens : Le Père-Lachaise : Mercredi 24 novembre 
Jean-Charles Massera / Val Fourré : Mercredi 1er décembre 
Laurent Binet / Le dernier trajet de Roland Barthes : Mercredi 8 décembre 

Collection de courts métrages réalisée par Stéfan Cornic et produite par Année Zéro et le Pavillon de l'Arsenal en partenariat avec Télérama et Enlarge Your Paris.  


ANNÉE ZÉRO
Année Zéro a été fondée en 2007 et a toujours placé l’architecture au cœur de ses productions. Année Zéro produit notamment pour le Pavillon de l’Arsenal la série Paris Architectures qui compte plus de 60 épisodes et offre un panorama à la fois ambitieux et généreux de la création architecturale en région parisienne. En filmant les chantiers comme les bâtiments, en recueillant la parole des architectes et celle des usagers, Année Zéro a toujours veillé à porter un regard élargi sur l’architecture et l’urbanisme. Année Zéro a par ailleurs produit de nombreux courts et moyens métrages de fiction, primés dans les festivals français et étrangers. En 2012, Un Monde sans Femmes de Guillaume Brac avait obtenu le prix du meilleur film du Syndicat de la Critique. En 2016, Année Zéro reçoit le César du court-métrage pour La Contre-allée de Cécile Ducrocq. Fondateur d’Année Zéro, Stéphane Demoustier a notamment réalisé La Fille au bracelet avec Chiara Mastroianni, Roschdy Zem et Anaïs Demoustier. 

STEFAN CORNIC 
Historien de l’art de formation (Sorbonne-Columbia), Stefan Cornic est réalisateur, passionné par les rapports entre art, architecture et cinéma. Auteur de Outside, quand la photographie s’empare du cinéma (éd. Carlotta, 2014), il a travaillé plusieurs années en tant que journaliste pour Entrée Libre sur France 5, contribué à plusieurs revues, dontLe Journal des Arts, et a donné des conférences sur l’histoire de l’architecture dans le réseau de salles Mk2. En 2018, il signe pour Ciné+Jim Jarmusch, poèmes sur pellicule (55 mn, Tamara Films), et en 2021L’oeil, le pinceau et le cinématographe(52 mn, Beall Productions), un documentaire qu’il écrit et réalise pour Arte sur la naissance du regard cinématographique. Il accompagne en tant que réalisateur le Collège international de Photographie, il réalise régulièrement des portraits d’artistes contemporains sélectionnés en festivals et des documentaires pour différents programmes d’Arte (Atelier A, Invitation au Voyage, Gymnastique). Le Grand Paris des écrivains est un projet de courts métrages qu’il mène avec Année Zéro et Le Pavillon de l’Arsenal depuis 2019.

ANNÉE ZÉRO
Année Zéro a été fondée en 2007 et a toujours placé l’architecture au cœur de ses productions. Année Zéro produit notamment pour le Pavillon de l’Arsenal la série Paris Architectures qui compte plus de 60 épisodes et offre un panorama à la fois ambitieux et généreux de la création architecturale en région parisienne. En filmant les chantiers comme les bâtiments, en recueillant la parole des architectes et celle des usagers, Année Zéro a toujours veillé à porter un regard élargi sur l’architecture et l’urbanisme. Année Zéro a par ailleurs produit de nombreux courts et moyens métrages de fiction, primés dans les festivals français et étrangers. En 2012, Un Monde sans Femmes de Guillaume Brac avait obtenu le prix du meilleur film du Syndicat de la Critique. En 2016, Année Zéro reçoit le César du court-métrage pour La Contre-allée de Cécile Ducrocq. Fondateur d’Année Zéro, Stéphane Demoustier a notamment réalisé La Fille au bracelet avec Chiara Mastroianni, Roschdy Zem et Anaïs Demoustier. 

STEFAN CORNIC 
Historien de l’art de formation (Sorbonne-Columbia), Stefan Cornic est réalisateur, passionné par les rapports entre art, architecture et cinéma. Auteur de Outside, quand la photographie s’empare du cinéma (éd. Carlotta, 2014), il a travaillé plusieurs années en tant que journaliste pour Entrée Libre sur France 5, contribué à plusieurs revues, dontLe Journal des Arts, et a donné des conférences sur l’histoire de l’architecture dans le réseau de salles Mk2. En 2018, il signe pour Ciné+Jim Jarmusch, poèmes sur pellicule (55 mn, Tamara Films), et en 2021L’oeil, le pinceau et le cinématographe(52 mn, Beall Productions), un documentaire qu’il écrit et réalise pour Arte sur la naissance du regard cinématographique. Il accompagne en tant que réalisateur le Collège international de Photographie, il réalise régulièrement des portraits d’artistes contemporains sélectionnés en festivals et des documentaires pour différents programmes d’Arte (Atelier A, Invitation au Voyage, Gymnastique). Le Grand Paris des écrivains est un projet de courts métrages qu’il mène avec Année Zéro et Le Pavillon de l’Arsenal depuis 2019.