Rencontre avec Philippe Rizzotti

Prochaine visite : samedi 11 décembre à 15h Inscription gratuite en cliquant ici

Le samedi 13 novembre à 15h et à 17h

Le samedi 11 décembre à 15h

Le samedi 15 janvier à 15h

Le samedi 12 février à 15h
Rencontres et visites de l'exposition avec Philippe Rizzotti, commissaire scientifique, pour découvrir comment la quête de légèreté permettrait de réduire instantanément de 50% les émissions des nouvelles constructions avant même qu’elles soient habitées.

La quête de légèreté n’est pas nouvelle. L’ambition de réduire la quantité de matière débute il y a un siècle dans un contexte de pénurie de logements et de matériaux. Avec l’urgence de bâtir plus et l’obligation de consommer moins, quelques pionniers inventent d’autres architectures. Ils s’appellent Richard Buckminster Fuller, Charlotte Perriand, Pierre Jeanneret, Albert Frey, Lauwrence Kocher, Walter Gropius, Konrad Wachsmann, Jean Prouvé, Charles et Ray Eames, Makoto Masuzawa, Jorn Utzon... L’exposition « L’empreinte d'un habitat » analyse une trentaine de ces architectures expérimentales réalisées entre 1920 et 2020, qui témoignent de l’évolution de la construction légère dans les pays industrialisées.

Informations