◀︎  Archivélo

De Notre-dame au château de maisons, à la découverte des joyaux de la couronne de l'avenue verte London - Paris

PARCOURS DE 44KM DE L’ÎLE DE LA CITÉ, PARIS (4E) À MAISONS-LAFFITTE (78)

Pour partir à Londres depuis Paris, vous avez le choix entre l’Eurostar ou bien le vélo avec l’Avenue verte London-Paris au départ de l’Île de la Cité (4e). Si en 2h15 vous accédez aux rives de la Tamise en train, pour quasiment la même durée vous faites connaissance avec les méandres de la Seine entre Saint-Denis (Seine-Saint-Denis) - riche entre autres de sa basilique gothique, nécropole des rois et reines de France - et Maisons-Laffitte (Yvelines) - dont le château inspira Versailles. De quoi justifier votre voyage à travers des paysages qui inspirèrent au XIXe siècle les peintres impressionnistes à l’image d’Auguste Renoir (1841-1919), dont l’une des oeuvres majeures “Le Déjeuner des canotiers” a pour décor la terrasse de la Maison Fournaise sur l’île des impressionnistes à Chatou (Yvelines). D’ailleurs, que peindraient les impressionnistes aujourd’hui ? La skyline de La Défense, qui se déploie dans toute sa splendeur depuis le Grand parterre du château de Saint-Germain-en-Laye, ou bien le port de Gennevilliers, premier port de France. That is the question !

>> Cliquer-ici pour consulter l'itinéraire sur avenuevertelondonparis.com 


PRÉCISIONS SUR LE PARCOURS
De l’Île de la Cité à Paris (4e) à Maisons-Laffitte (78), le long du canal Saint-Denis et de la Seine. Itinéraire de 44 km consultable sur avenuevertelondonparis.com.
Tout au long du parcours, vous roulez sur des pistes cyclables, des chemins de halage (sans voitures) et des routes bitumées. Temps du trajet aller : 3h. Retour possible en train depuis la gare de Maisons-Laffitte par le RER A, la Ligne J ou Ligne L. Pas de supplément pour l’embarquement d’un vélo. Accès autorisé à bord du lundi au vendredi, avant 6h30, entre 9h30 et 16h30 et après 19h30. Le samedi, le dimanche et les jours fériés sans restriction. Plus d’infos sur transilien.com
À savoir : Une fois à Maisons-Laffitte ou bien en bifurquant de l’itinéraire, vous pouvez accéder à Saint-Germain-en-Laye et à son grand parterre (situé au pied du château) d’où vous pourrez profiter de l’un des plus beaux panoramas sur le Grand Paris. 
À lire : "Voyage de Paris à Saint-Cloud par mer et retour de Saint-Cloud à Paris par terre", un pastiche des grands récits de voyage par Louis-Balthazar Néel (1695-1754). Disponible gratuitement sur le site de la BnF


A DÉCOUVRIR LE LONG DU PARCOURS


Notre-Dame de Paris 
Commencé en 1163 la construction de Notre Dame s'étend sur plus de deux siècles. Achevée au XIVe siècle, elle a fait l’objet d’une importante restauration au XIXe siècle dirigée par l’architecte Eugène Viollet-le-Duc (1814-1879). Sur son parvis se situe le point zéro des routes de France.
Notre-Dame de Paris, 6 parvis Notre-Dame, 75004 Paris. Plus d’infos sur notredamedeparis.fr




Forum des Halles 
Successeur des Halles Baltard, détruites à la fin des années 1960 après la création de Rungis (Val-de-Marne), le Forum des Halles a connu un important lifting lancé en 2002. Incarnation de ce renouveau, la canopée des Halles, conçue par Patrick Berger et Jacques Anziutti, toit composé de 18.000 écailles de verre, a été inauguré en 2016. 
Forum des Halles, rue Pierre Lescot, 75001 Paris 



Cité des Sciences et de l’Industrie 
Créée sur l’emplacement des anciens abattoirs de La Villette (19e) en 1986, la Cité des Sciences, de l’architecte Adrien Fainsilber,  se distingue par sa superstructure métallique et son dôme géodésique, la Géode, qui abrite un cinéma actuellement en travaux depuis 2018. En plus de ses nombreuses expositions permanentes, la Cité des Sciences organise régulièrement des expositions temporaires et abrite également la Cité des enfants pour les 2 à 12 ans. 
La Cité des Sciences et de l’Industrie, 30 avenue Corentin Cariou, 75019 Paris.
Plus d’infos sur 
cite-sciences.fr



Basilique Saint-Denis 
Joyau gothique, nécropole des rois et reines de France, la basilique de Saint-Denis (Seine-Saint-Denis) demeure pourtant hors des sentiers battus avec seulement 130.000 visiteurs par an, contre 18 millions pour Notre-Dame avant sa fermeture. Il ne tient qu’à vous de corriger cette injustice en rendant visite à Catherine de Médicis, François 1er, Louis XVI, Marie Antoinette et consorts. Depuis l’été 2019, la flèche de la basilique, démontée en 1846 suite à une tornade, fait l’objet d’un chantier de reconstruction prévu pour durer 11 ans. 
Basilique Saint-Denis, 1 rue de la Légion d'Honneur, 93200 Saint-Denis.
Plus d’infos sur 
saint-denis-basilique.fr  / © Christian Barrette (Creative commons - Flickr)



Stade de France 
Œuvre collective des architecets architectes, Michel Macary, Aymeric Zublena, Michel Regembal et Claude Costantini, le stade restera à jamais le lieu du premier sacre de l’équipe de France de foot à la Coupe du monde en 1998. Le Stade de France à Saint-Denis (Seine-Saint-Denis) et ses 80.000 places est devenu en 20 ans l’une des figures de proue architecturales du Grand Paris. En dehors des événements, des visites des coulisses sont organisées toute l’année. 
Stade de France, avenue Jules Rimet, 93200 Saint-Denis.
Plus d’infos sur 
stadefrance.com / © Eric Salard (Creative commons - Flickr)


Tour Pleyel 

Avec ses 129 mètres de haut, la tour Pleyel à Saint-Denis est la plus haute tour de Seine-Saint-Denis et sert ainsi de point de repère. A l’origine quatre tours identiques aux quatre coins du terrain de la manufacture de pianos Pleyel étaient envisagés. Finalement seul la "tour Ouest" des architectes Bernard Favatier, Pierre Hérault, Marcel Frevafut réalisée. Ancien immeuble de bureaux, elle est actuellement en chantier dans le but d’abriter à terme un hôtel quatre étoiles de 700 chambres. 
La tour Pleyel, place Pleyel, 93200 Saint-Denis / © Steve Stillman pour Enlarge your Paris



Port de Gennevilliers 
Premier port fluvial de France, le port de Gennevilliers (Hauts-de-Seine) a comme papa une figure des grands projets de transport parisiens en la personne de Fulgence Bienvenüe (1852-1936), ingénieur en chef du métro. Lancé à la fin des années 1920, sa construction s’achève à la fin des années 1960. Aujourd’hui, il s’étend sur 400 ha (soit plus de 500 terrains de foot) et accueille un transit annuel de marchandises de 20 millions de tonnes. Des croisières fluviales touristiques y sont organisées. 
Port de Gennevilliers, 62 route principale du port, 92230 Gennevilliers. 
Plus d’infos sur ville-gennevilliers.fr / © Rémi Jouan (Wikimedia commons)


Maison Fournaise 
Située sur l’île des impressionnistes à Chatou (Yvelines), la Maison Fournaise compte parmi les plus célèbres guinguette des bords de Seine. La terrasse à l’étage inspira à Auguste Renoir (1841-1919) l’une de ses oeuvres majeures, “Le Déjeuner des canotiers”. L’endroit, converti en musée, abrite toujours un restaurant. 
La Maison Fournaise, 3 rue du Bac, 78400 Chatou. Plus d’infos sur musee-fournaise.com / © Rédacteur Tibet (Wikimedia commons)



Le Vésinet
Site classé, la ville-parc du Vésinet (Yvelines) est imaginée au XIXe siècle par Napoleon III en prenant modèle sur les cités-jardins à l’anglaise. Accessible par le train avec la création d’une gare dés 1862, elle se distingue par ses villas cossues et son réseau de lacs artificiels, reliés entre eux par 4 km de petites rivières. 78110 Le Vésinet / © Moonik (Wikimedia commons)



Grand parterre de Saint-Germain-en-Laye 
Avec ses 2400 mètres de long et ses trente mètres de large, le Grand parterre de Saint-Germain-en-Laye (Yvelines) est l’un des balcons les plus fascinants sur le Grand Paris. Dessinée par Le Nôtre à la demande de Louis XIV, elle offre une vue panoramique sur les tours de La Défense, le Sacré-Coeur, la plaine agricole de Montesson et bien sûr la tour Eiffel. 
Grand parterre de Saint-Germain-en-Laye, place Charles de Gaulle, Saint-Germain-en-Laye (78). Plus d’infos sur sortir-yvelines.fr  
© Jérômine Derigny pour Enlarge your Paris

Château de Saint-Germain-en-Laye : Résidence royale de Louis VI le Gros, le château de Saint-Germain-en-Laye en impose autant que le nom de son premier occupant. C’est Napoléon III, passionné d’archéologie qui décida en 1862 d’y créer le musée des Antiquités celtiques et gallo-romaines, devenu depuis Musée d’Archéologie nationale. 
Musée d’Archéologie nationale, place Charles de Gaulle, Saint-Germain-en-Laye (78). Plus d’infos surmusee-archeologienationale.fr / © MAN 

La Défense : Sa skyline est un symbole de l’ouest parisien. Le quartier d’affaires de La Défense, imaginé à partir des années 60, n’en finit plus de chatouiller le ciel depuis les années 60. Son point culminant, la tour First, s’élève à 231 mètres de haut, soit 22 mètres de plus que la tour Montparnasse. 
Esplanade de La Défense, 92800 Puteaux. Plus d’infos sur parisladefense.com


Château de Maisons : Des fenêtres de ce chef-d’oeuvre de la Renaissance, on aperçoit la skyline de la Défense. Un anachronisme saisissant pour ce château qui inspira Versailles et qui continue d’étonner les visiteurs d’aujourd’hui comme ceux d’hier. 
Château de Maisons, 2 avenue Carnot, 78600 Maisons-Laffitte. Plus d’infos surchateau-maisons.fr / © Hervé (Creative commons - Flickr)