Logements jardin d'hiver

Paris 18

Publié en juillet 2016 Maitrise d'oeuvre : Atelier Kempe Thill architects and planners
Fres Architectes
Maitrise d'ouvrage : Paris Habitat OPH

"Le projet comporte 50 logements, avec une mixité typologique importante, du T1 bis au T5. La plupart des logements profitent d’une double orientation et bénéficie d’un jardin d’hiver, espace semi-extérieur. Les jardins d’hiver filent tout autour du bâtiment de logement, créant ainsi une double façade constituée d’un vitrage simple en extérieur et d’un double vitrage côté intérieur ce qui prolonge les espaces intérieurs tant visuellement que spatialement."

Cet idéal reste ; Il a su résister à toutes les critiques qui ont pu être faites à l’architecture moderniste. Aujourd’hui, les questions au cœur de l’architecture du logement, auxquelles nous avons essayé de répondre, sont les suivantes : Quel concept pour conserver les qualités de la modernité tout en répondant de manière adéquate au contexte et au défi énergétique ? Comment combiner ces ambitions avec un temps et un budget serrés ? Enfin, Comment concevoir des logements de qualité extra-ordinaire, qui soient tout à la fois durables et économiques ?

Le programme est réparti en deux volumes compacts, qui délimitent  ’îlot tout en libérant au centre une cour généreuse.  Les  ERP, un Centre Dentaire et un Centre de Protection Maternelle et Infantile, se situent en rez-de-chaussée, accessibles depuis la voie publique tandis que les logements aux étages sont desservis par la cour intérieure. 

Le projet comporte 50 logements, avec une mixité typologique importante, du T1 bis au T5. La plupart des logements profitent d’une  double orientation et bénéficie d’un jardin d’hiver, espace semi-extérieur. Les jardins d’hiver filent tout autour du bâtiment de logement, créant ainsi une double façade constituée d’un vitrage simple en extérieur et d’un double vitrage côté intérieur ce qui prolonge les espaces intérieurs tant visuellement que spatialement.
Cet espace supplémentaire offre une réelle opportunité d’appropriation, créant une relation particulière entre extérieur et intérieur, entre public et privé. Les larges baies vitrées, aux angles de la façade, permettent d’apporter une réelle qualité spatiale aux cuisines et séjours. Les  usagers profitent d’une vue généreuse à travers l’ensemble de la grande façade vitrée du logement.

Le jardin d’hiver fait aussi partie intégrante du concept énergétique du projet. Il permet d’optimiser les gains en énergie solaire tout en améliorant l’isolation thermique des logements, été comme hiver. Il joue un rôle acoustique important, en atténuant les nuisances sonores du Périphérique. Le système constructif simple en béton est isolé thermiquement à l'extérieur et couvert d'un bardage métallique. Vient s'ajouter tout  autour une double peau vitrée. Tous les produits mis en oeuvre sont préfabriqués et sont des produits standard garantissant une grande rapidité d'exécution et une économie certaine". 
Atelier Kempe Thill 
FRES architectes 

Fiche technique

Localisation
66 rue Binet + 3-5 et 9 rue Maurice Grimaud 75018 Paris

Programme

50 logements sociaux / salle polyvalente / centre dentaire / centre de PMI / parking souterrain

Client
Paris Habitat OPH

Surface

4320 m2 Surface de Plancher

Labels
Plan Climat Ville de Paris / Label BBC Effinergie / RT2012 / Qualitel / Habitat et Environnement profil A

Maîtrise d’ouvrage
Paris Habitat OPH
    
Architectes 
Atelier Kempe Thill architects and planners
Fres Architectes
    
Structure
VP&GREEN Ingénierie
    
Fluides, environnement
ALTO Ingénierie
  
Économie
BMF

Entreprise générale
OUTAREX

Photographe
Architektur-Fotografie Ulrich Schwarz