Immeubles de logements

ZAC Clichy Batignolles, Paris 17

Publié en mai 2016 Maitrise d'oeuvre : Gausa Raveau architectura slp et Avenier Cornejo architectes 
Maitrise d'ouvrage : Linkcity ‐ Altarea Cogedim 

Deux Immeubles de 83 logements libres et 62 logements à loyers maîtrisés, Gausa Raveau actarquitectura SLP, Avenier Cornejo Architectes, Altarea Cogedim et Linkcity Ile-de-France

Insertion urbaine 
Sautdéchelle poucomprendre le lieu 
Le site est intégré dans le réseau  multi‐urbain de Paris, de la Grande Couronne et des principaux  espaces verts et réseaux  infrastructurels. La ZAC Clichy­‐Batignolles est perçue comme un  nouveau paysage de liaison, une grande porte urbaine ouverte le long des grands arcs territoriaux vers la ville historique. 
Le site devient une importante plateforme urbaine, un nœud d’échange inséré dans le système de  grands espaces relationnels parisiens. Il tiendra un rôle de permutation entre échelles que se soit du point de vue territorial, urbain, environnemental, social, culturel, et infrastructure. La ZAC agit donc comme un dispositif de résonnance et de transfert multi­‐urbain. 
La ZAC Clichy­‐Batignolles et le Parc Martin Luther King se fondent en un grand espace relationnel, une interface de lignes de connexion et de relations urbaines : lignes de force, lignes de flux, lignes de liaison et d´interaction. 
En écho avec les bâtiments mitoyens, le projet s’inscrit dans une élégance cohérente et homogène. 
 
Un  ilot  traversant 
L’une des caractéristiques fondamentales du projet est la création d’une percée quasi complète dans l’îlot, perpendiculairement au parc Martin Luther King. Cette percée agit comme une véritable extension du parc, le prolongeant au cœur de l’ilot et l’amenant jusqu’à la rue et au delà, jusqu’au lot  E9. 
Ainsi rien ne vient obstruer la vue depuis le parc sur ce dernier et inversement. Le  groupe scolaire et les logements jouiront donc également de perspectives relativement dégagées sur le parc. 
De plus, une grande transparence a été recherchée au niveau du  socle du projet, parachevant l’idée d’un lien maximal depuis le parc vers la rue. 
    
Recherche  de  compacité  et  de  vues 
Cette percé constitue également une intégration, très en amont de la conception architecturale, d’une stratégie environnementale. Cette disposition implique en effet de construire des bâtiments plus épais que dans l’hypothèse d’une disposition en U. 
Les immeubles ainsi créés seront ainsi plus denses et compacts, réduisant considérablement les déperditions énergétiques. 
De plus, grâce à cette configuration, aucun logement ne sera mono‐orienté côté rue. Ils bénéficieront donc tous d’ouvertures sur le parc et d’un ensoleillement optimal.

Des masses en mouvement
Les deux bâtiments constituant les logements sont décomposés en volumes de hauteurs variables,  la hauteur du bâtiment le plus haut étant 50m. Les blocs ainsi créés sont superposés puis décalés les uns par rapport autres. 
 
L’objectif est de créer des mouvements dynamiques plus que des volumétries statiques, des rythmes plus que des objets fixes. Ces mouvements et ces rythmes associés à l’architecture déjà riche du contexte immédiat permettent d’inventer une nouvelle “musique de la ville”. 
Ces décalages permettent également de créer plus d’espaces extérieurs et d’optimiser les règles d’urbanisme, notamment les prospects. 
La stratégie architecturale de ce projet est le fruit d’une réflexion poussée pour éviter un classement  IGH du bâtiment. 
 
Performances Environnementales HQE
Certification Habitat & Environnement profil A. Certification BBC Effinergie 
Performances thermique des bâtiments avec réduction des besoins de chauffages à 14  kwh/m2/an. 
Respect du Plan Climat de la Ville de Paris Production photovoltaïque exigée : 44MWh€/an 
 
Laudit CPEDD du projet s’acte sur plusieurs points importants
Les objectifs de consommations (ceux apparaissant ci-dessous ont été négociés en phase PRO­‐DCE) : 
- Chauffage  :  17,3  kWhep/m².an  à  Finalement,  nous  sommes  plus  performants  avec  11,6 
kWhep/m².an 
-­ ECS  :  23,1  kWhep/m².an  à  Finalement,  nous  sommes  plus  performants  avec  22,1 
kWhep/m².an 
-­ Electricité  usages  collectifs  :  43,2  kWhep/m².an  à  Finalement,  nous  sommes  plus 
performants  avec  42,9  kWhep/m².an 

•Les objectifs du Plan Climat sont  atteints : le projet global a des consommations en énergie totales inférieures à 50kWh/m²SHON.an. Nous sommes à 48 kWh/m².an. 
•Une production photovoltaïque mise en place : 49 790 kWhef/an soit 49,8 MWhef/an 
•Une Perméabilité à l’air de l’enveloppe des logements et partie FAM/PMI  :  Ces  tests sont inférieurs à  1  m3/h.m². Actuellement, les tests sur les logements qui sont conformes  (A  :  0,309  et  B  :  0,49  m3/m².h) 
•Le confort d’été doit être analysé et explicité aux usagers afin qu’il puisse contrôler cet aspect au sein de leur logement. Dans notre cas, les Simulations Thermiques Dynamiques (STD) mettent en avant la nécessité de sur­‐ventiler la nuit (en ouvrant les fenêtres) et l’installation de protections solaires. Le carnet de vie à destination des usagers met en lumière ces prescriptions. 

Fiche technique

Nodu projet
ZAC CLICHY BATIGNOLLES LOT E8
PARIS 17ème ARRONDISSEMENT

Adresses
Logements nº 38, 40-42, (Accès Ouest), 50-52 (Accès Est) Rue Gilbert Cesbron, Paris 17ème
FAM, 48 Rue Gilbert Cesbron Paris 17ème
PMI, 46 Rue Gilbert Cesbron Paris 17ème

Programme
83 logements libres, 62 logements loyers maitrisés, FAM (Foyer d’Aide Médicalisé de 40
places), CentrePMI (Protection Maternelle et Infantile) et 144 places de Parking

Lieu
Paris 75017, France

Architectes associés
GAUSA RAVEAU actarquitectura SLP et AVENIER CORNEJO Architectes 

Chef(s) de projet
 Manuel GAUSA ‐ FlorenceRAVEAU / Mickael DOMINGUEZ, Vicky LENZ
Christelle AVENIER -­ Miguel CORNEJO / Olivier SARAMITO, Joachim BAKARY
   
Aménageur
Paris Batignolles Aménagement 

Maître(s) d'ouvrage
LINKCITY ­‐ALTAREA COGEDIM 

Équipe de projet
Bassinet Turquin Paysage [Paysage)
CFERM/BETEM Ingénierie [Fluides]
Franck Boutté Consultants [HQE]
Bureau Michel FORGUE [Économie] Consultants externes  
EVP Ingénierie [Structure]
Les produits de l’Epicerie (DesignGraphique)

PerformanceEnvironnementales HQE
Certification Habitat & Environnement profil A
Certification BBC Effinergie
Performances thermiques des bâtiments avec réduction des besoins de chauffages à 14kwh/m2/an Respect du Plan Climat de la Ville de Paris
Production photovoltaïque exigée : 44MWh€/an
Datdu concours
2011

Datede la commande
2011

Datede réalisation
2013-­‐2016 

Surfacparcelle
3215m²

Surface SHON
16025,30m²

Entreprise(s)
Bouygues Bâtiment

Coût Objectif
33128000, 00€HT