Histoire du bâtiment

Le Pavillon de l'Arsenal, ouvert en décembre 1988, se trouve au cœur historique de Paris, à deux pas de la Bastille, du Marais et de la Seine. A la lisière de l'ancien quartier qui abritait l'Arsenal du Roi, fabrique de poudre à canon, il est situé sur l'ancienne île Louviers.

Un petit bras de Seine séparait l'île du mail de l'Arsenal, premier mail planté parisien sous Henri IV. En 1843, l'île fut rattachée à la rive droite de Paris par le comblement du petit bras de Seine, devenu aujourd'hui boulevard Morland.

Le bâtiment a été construit d'après les plans de l'architecte Clément en 1878-1879 à la demande d'un particulier. Laurent-Louis Borniche (1801-1883), ancien marchand de bois installé sur l'île Louviers, grand amateur de peinture, fit construire ce qu'il voulait être un «musée populaire», pour présenter sa collection, de près de 2000 toiles. À sa mort, en 1883, sa fille vendit les tableaux et loua le bâtiment à la société de pâtes alimentaires Rivoire et Carret. Il devint par la suite comptoir de vente d'alcool, restaurant… Devenue propriétaire du lieu en 1922, la Samaritaine y installa en 1931 ses ateliers de confection, puis la Ville s'en porta acquéreur en 1954 et y conserva des archives.

Réhabilité par les architectes Bernard Reichen et Philippe Robert, ce bâtiment caractéristique de l'architecture de la fin du xixe siècle retrouve enfin, à l'ouverture du Pavillon de l'Arsenal, sa destination première.