La Canopée des Halles

Paris 1

Publié en mai 2016 Maitrise d'oeuvre : Patrick Berger et Jacques Anziutti
Maitrise d'ouvrage : Ville de Paris / SemPariseine

" (...) Nous avons pensé créer ici un espace public de transition entre la Gare Chatelet les Halles jusqu'à l'espace public situé sur le parvis. Mais il a ici une particularité : il est vertical.

On part de 14m de profondeur, l'ancien patio, qui a été reconfiguré et élargi de façon évasée pour assumer une sorte de montée vers Paris sur un espace qui s'ouvre sur 95m côté jardin et qui libère une perspective est-ouest de 450 mètres de longueur. 

Pour les équipements culturels, la décision a été prise de les disposer au nord et au sud pour participer au contour de cet espace public central. C'est-à-dire que nous avons une visibilité générale de tous les flux et de toutes les assemblées qui vont avoir lieu dans ces espaces. 

Il s'agissait donc d'abriter cet espace central et nous souhaitions avoir une lumière diffuse, assez douce. Cela a donné lieu à une couverture faite de verre dont la tonalité avait cet objectif pour pouvoir laisser une lumière douce qui éclaire tout le bas du patio. 

Nous avons discrétisé l'enveloppe de verre en élément de verre plat, un peu comme des écailles de poissons pour pouvoir s'adapter à toutes les courbures. Il y a des arrêtes métalliques qui tiennent chaque élément de verre qui pendant les longues variations du soleil est-ouest en passant par le sud permettent de créer une sorte de vibration changeante sur le bâtiment. 

La structure est une poutre-caisson en U sur laquelle est posée une succession de poutres très légères qui ont été twistées par des éléments en traction. De cette manière, elles ont commencé à se recouvrir les unes par rapport aux autres, permettant la protection contre la pluie et permettant l'aération. 

Ce projet sur-réhausse physiquement cette pièce urbaine mais également symboliquement c'est-à-dire que c'est un signe construit, une porte de Paris visible. Sa matérialité, constituée par ses matériaux verriers, sa luminosité extérieure, sa luminosité même la nuit, auront aussi cette fonction vu de loin ou d'une vue aérienne". 
Patrick Berger, architecte 

Informations

LA CANOPEE / 
Architectes​

Patrick Berger et Jacques Anziutti

Conception architecturale​
Patrick Berger

1er assistant​
Mathieu Mercuriali

Maîtrise d’ouvrage​
Ville de Paris / SemPariseine

FILM / 
Production 
Pavillon de l'Arsenal 

Production exécutive et réalisation 
Stéphane Démoustier, Benoît Martin, Cyrille Lallement, Année Zéro 

Musique originale 
Vincent Rouffiac, Tristan Camus 

Durée 
03:12