Les nouvelles formes de débat

Débat inaugural de l'exposition "L'Espace du Débat"

Inauguration-débat le mercredi 5 avril 2017 à 19h (débat à 20h) Guilhem Fouetillou, analyste web social, co-fondateur de Linkfluence
Elisa Lewis, auteure de l'ouvrage "Le coup d'état citoyen" & membre de Démocratie Ouverte
Malte Martin, designer graphique
Laurent Strabic, agence Grand Public
Le public interviendra quand il le souhaite.

"Quelque part entre le café-débat et le stand-up, l'inauguration de l'exposition permet aux assoiffés d'étancher leur soif de paroles. Chacun avec ses contradictions et ses interrogations peut approcher les invités réunis pour discuter de la diversité des formes actuelles de débat. L'occasion pour une soirée de foutre en l'air les frontières de l'architecture."

Autour d'un verre, chacun exposera dans son domaine la diversité des lieux et des manières d'échanger. Ensemble, la question sera de savoir si ces expériences peuvent s'ériger en exemples de lieux d'expression démocratique ? Enfin, nous chercherons ce qu'il faut foutre en l'air dans les pratiques actuelles.

Le rôle de BAOBAB sera d'orienter la conversation pour que des cas concrets soient évoqués. 
En lien avec l'exposition, elle questionnera la forme prise par chacun des exemples. 

Aline Rollin illustrera les idées force, les cheminements de pensés et les points de désaccord pour montrer comment le débat produit une forme particulière de pensée commune facilement compréhensible et utile.

Informations

Cycle de débats dans le cadre de l'exposition "L'Espace du Débat, Tout foutre en l'air ?"
Entrée libre

Exposition
2017 : où se cache le débat ? 
À l’occasion des élections, BAOBAB Dealer d’Espaces investit le Pavillon de l’Arsenal à Paris et arc en rêve  centre d'architecture à Bordeaux pour une exposition qui interroge les formes et les rôles du débat d’idées, à l’heure d’internet et des soulèvements citoyens.

En s'inspirant de configurations spatiales typiques, l'exposition illustre les nouvelles manières d'échanger : positionnement des corps, temps et signes de la prise de parole, symbole des lieux investis. Chacun s'approche, s'agrippe et s'engueule dans un conflit devenu nécessaire puisqu'il  "est déjà la résolution des tensions entre les contraires", entre les hommes et dans la ville.

Partant de la question "Faut-il tout foutre en l'air ?" une vingtaine de contributions artistiques inédites pèsent les mots, investissent de nouveaux lieux d'expression, colportent des textes ordinaires, exposent les réseaux de dialogues souterrains...

À travers l'exposition, émerge l'hypothèse qu'en s'inspirant de la diversité des lieux de débat existants, il sera possible de revivifier les institutions démocratiques, quitte à à les secouer ! Avec le cycle de débat s'ouvre la question de savoir pourquoi, où et comment construire des espaces communs d'échanges contradictoires. Tout un chantier auquel BAOBAB et le Pavillon de l’Arsenal vous convient.


BAOBAB Dealer d’Espaces offre des situations d’échange à des personnes d’horizons divers, (professionnels, habitants et citoyens). L’association, née en 2011, travaille au développement de l'intérêt du public pour l’espace, la ville et l’architecture. Ses actions prennent la forme d'événements, de débats et de publications comme autant d'éléments de construction des espaces vécus.
L’association BAOBAB est convaincue que le DÉBAT CITOYEN doit faire partie intégrante de la gestion du territoire urbain. Poil à gratter, provocateur, BAOBAB joue sur les situations et les codes sociaux pour raconter et questionner tous les espaces vécus, et éviter de tourner en rond chacun dans sa discipline.