Le « Jeu du Nouveau Paris »

Conférence en partenariat avec le musée Carnavalet

Mercredi 10 mai à 19h Par Anne ZAZZO, Conservatrice des objets d’art et d’histoire au musée Carnavalet-Histoire de Paris

Conférence dans la limite des places disponibles
Entrée libre en nocturne pour l'exposition jusqu'à 21h

Le musée Carnavalet conserve un jeu de société en carton, assez extraordinaire, édité à la fin des années 1860, peut-être à l’occasion de l’Exposition universelle de 1867 qui présentait des « Jeux nouveaux cartonnés ». Le plateau de jeu reproduit le plan du Paris haussmannien sur lequel les principaux monuments, anciens et nouveaux, sont à restituer.
Les joueurs sont ainsi invités à « édifier » sur le plan de Paris, 57 architectures comme la gare du chemin de fer de Lyon, le Palais du Tribunal de Commerce, l’Hôtel-de-Ville, le Palais des Tuileries ou Saint-Etienne-Du-Mont… Les bâtiments miniatures, stylisés et en trois dimensions, prennent place au fil de la partie sur le plan imprimé. L’identité du bâtiment dépend ainsi de son implantation: les traditionnels jeux de l’oie des monuments parisiens en vogue sous Napoléon Ier et la Restauration, s’adressent au promeneur, identifient les monuments comme autant d’icônes. En revanche, dans le jeu du Nouveau Paris, le joueur devient urbaniste.
Le Paris haussmannien s’échafaude au gré des parties. Un joueur est autorisé à poser son édifice sur le plan dans la mesure où il peut restituer et raconter aux autres joueurs l’histoire de chaque construction. Pour gagner, le participant rebâtit Paris avec le plus de dextérité possible.
Promis à une large diffusion (la règle du jeu figure en quatre langues), le processus architectural que les joueurs s’approprient ainsi, légitime et glorifie la succession des règnes bâtisseurs jusqu’à celui de l’Empereur Napoléon III.



Cycle de conférences « Histoires haussmanniennes »

À l’occasion de la manifestation Paris Haussmann - Modèle de ville, le Pavillon de l’Arsenal accueille le musée Carnavalet - Histoire de Paris, fermé pour rénovation, et propose en partenariat une série de rencontres-conférences.
Profondément marqué, dans ses origines mêmes, par l’histoire des transformations haussmanniennes, le musée Carnavalet-Histoire de Paris abrite des collections foisonnantes qui, des vestiges archéologiques aux peintures en passant par les objets d’histoire et de mémoire, offrent autant de visions du Paris d’Haussmann.
Quatre conservateurs du musée Carnavalet-Histoire de Paris proposent lors de ces soirées une relecture des transformations de Paris au travers d’oeuvres emblématiques ou méconnues du musée.

Informations

Nocturnes
Les mercredis, de 19h à 21h


Conférences de 19h à 20h
entrée libre dans la limite des places disponibles
(exposition en accès libre jusqu’à 21h)


Mercredi 29 mars, 19h
Le musée Carnavalet, une création haussmannienne ?
Par Valérie Guillaume, Directrice du musée Carnavalet-Histoire de Paris

Mercredi 19 avril, 19h
Les démolitions haussmanniennes au service de l’archéologie parisienne
Par Sylvie Robin, Conservatrice des collections archéologiques au musée Carnavalet-Histoire de Paris

Mercredi 26 avril, 19h
« Paris embellie, Paris agrandie, Paris assainie » : un nouveau regard artistique sur la ville ?
Par Maïté Metz, Conservatrice des peintures au musée Carnavalet-Histoire de Paris

Mercredi 10 mai, 19h
Le « Jeu du Nouveau Paris, avec monuments mobiles et surprise »
Par Anne Zazzo, Conservatrice des objets d’art et d’histoire au musée Carnavalet-Histoire de Paris