UNIVERSITÉS MÉTROPOLES
    Cycle de conférence lancé par le Pavillon de l'Arsenal et le Campus Condorcet avec le soutien de la Ville de Paris



Toute institution universitaire est d'abord une communauté humaine qui investit un lieu, la porte et l'identifie. Aujourd'hui, cette double réalité se décline dans le cadre d'une société de la connaissance et de l'innovation où l'essor du numérique ainsi que l'internationalisation de la recherche redéfinissent les usages et complexifient les échelles de référence. Ainsi l'Université agit, plus que jamais, dans un espace mondial des savoirs. Elle doit, en ce qui concerne ses structures, respecter des standards internationaux. Que ce soit dans des villes de petite taille, ou dans des métropoles en pleine expansion et en rapide transformation, elle est aussi un acteur essentiel de la nouvelle définition des territoires. Son urbanisme et ses architectures sont au croisement de tous ces enjeux, globaux et proches, scientifiques et technologiques, urbains et universitaires.

Le Pavillon de l'Arsenal et le Campus Condorcet, avec le soutien de la Ville de Paris, ont souhaité placer cette problématique au centre du débat, en lançant un cycle de conférences sur l'architecture des universités et des campus.

Ce cycle contribuera à faire connaître des expériences récentes et novatrices. Il nourrira la réflexion sur les relations et les interactions entre université et cité dans le monde contemporain.


Le Campus Condorcet
Les dix établissements et organismes d'enseignement supérieur et de recherche engagés dans le projet Condorcet se sont unis pour créer, sur le territoire de Paris et celui
d'Aubervilliers, un campus dédié aux sciences humaines et sociales de la licence aux cycles les plus avancés. Ce pôle de visibilité internationale accueillera une centaine d'unités de recherche et plus de 15 000 personnes, dont de très nombreux étudiants venus du monde entier. Il disposera d'une structure complète de services, au premier rang desquels un centre de colloques et une grande bibliothèque de recherche. Le Campus participe pleinement des transformations urbaines en cours aussi bien à Paris - projet Paris Nord-Est - que sur le territoire de Plaine Commune, où il prendra la forme d'un nouveau quartier universitaire.
Le projet est réalisé grâce à des financements de l'État, de la Ville de Paris et de la Région Île-de-France. Il bénéficie du concours de la Ville d'Aubervilliers et de la communauté d'agglomération Plaine Commune.

Cycle de conférences organisé par




 EPFL
ÉCOLE POLYTECHNIQUE FÉDÉRALE DE LAUSANNE, SUISSE

   

Cycle : UNIVERSITÉS MÉTROPOLES
Type :

Connectées ou isolées, concentrées ou dispersées, denses ou diffuses, les universités ont du mal à trouver leur modèle d’organisation et à définir leur place en ville. A l’heure de l’internationalisation de la recherche, de la transversalité des disciplines, de la numérisation du savoir, de la métropolisation et de la compétition des territoires, en quel sens la territorialisation de la communauté universitaire peut être un principe structurant de l’incessante extension métropolitaine ?
Conçue dans les années 70 sur un modèle fonctionnaliste et rationnel, l’EPFL a entamé depuis plusieurs années déjà, un ambitieux chantier de transformation de son campus. Structuré par un long corps de bâtiment auquel se rattachent perpendiculairement les différents départements du savoir sur le modèle du peigne, ce système permettait de penser l’extension des besoins fonctionnels de l’université… jusqu’à atteindre une certaine masse critique, rendant le système initial inopérant. En dissociant les circulations piétonnes des circulations véhicules et logistiques, installant les premières à plusieurs mètres du sol naturel, et concédant aux secondes le droit du sol (naturel) le système ne permet pas de faire le lien entre le campus et la ville, d’en prolonger l’urbanité, de faire participer l’Ecole Fédérale à la métropole qui s’infiltre.
Le Rolex Learning Center, l’arrivée du métro et le nouveau centre des Congrès sont venus compléter les équipements déjà présents sur le campus, amorçant une réorganisation du campus sur son sol naturel, le premier rapprochant l’EPFL de son lac et de ses cols montagneux, le dernier, initiant un développement vers le Nord. Premiers moteurs, ces équipements sont toutefois peu connectés au système urbain du Campus.
Par trois fois, comme trois points suturant le Campus de l’EPFL à son territoire, Dominique Perrault casse la radicalité du dispositif d’origine pour faire vibrer ce haut lieu du savoir et de la recherche avec des échelles de territoires supérieures, métropolitaines.
Il déplace et transforme l’axe urbain existant vers le Sud, ancre les trois nouvelles constructions au niveau du sol, libère des espaces au pied des façades Sud et dessine un mail urbain qui s’ouvre à l’Ouest vers l’université de Lausanne, sortant le Rolex center de son isolement. Dominique Perr ault invite à penser l’université et la métropole dans une communauté de destin.

Voir la conférence

Date : 20/2/2013
Horaire : 19:00

Moderateur(s)
. SYLVAIN ALLEMAND, journaliste

Intervenant(s)
. PATRICK AEBISCHER, Président de l'EPFL
. DOMINIQUE PERRAULT, Architecte - Urbaniste




Pour trouver une conférence utilisez les menus déroulants ci-dessous.

CYCLES
INTERVENANTS


Pour plus d'informations, vous pouvez nous écrire à l'adresse suivante :
» infopa@pavillon-arsenal.com


• S'abonner à ce flux
• Consulter la liste de tous nos flux



Newsletter
Recevez toute l'actualité du Pavillon de l'Arsenal
© PAVILLON DE L'ARSENAL   21, bld Morland 75004 Paris   +33 1 42 76 33 97   infopa@pavillon-arsenal.com
Centre d'information, de Documentation et d'Exposition d'Urbanisme et d'Architecture de Paris et de la Métropole parisienne

Horaires d'ouverture : du mardi au samedi de 10h30 à 18h30 et le dimanche de 11h à 19h   |   Informations légales   |   Crédits